[Album] Tuuliset Tienoot (2005)

Aller en bas

[Album] Tuuliset Tienoot (2005)

Message par Wagnawok le Dim 18 Avr - 17:24



01. Vuorien Taa
02. Pida Kädestä
03. Tuuliset Tienoot
04. Lapsuuden Metsä
05. Häkkilintu
06. Varo
07. Niin Tuleni Teen
08. Kummajaisten Joukko
09. Rannalla
10. Viimeinen Tanssi

Sujet de discussion autour du deuxiéme album du groupe, Tuuliset Tienoot.


Dernière édition par Wagnawok le Sam 24 Avr - 20:00, édité 1 fois
avatar
Wagnawok
Fondateur / Child of Frost

Messages : 1364
Localisation : Var
Humeur : One deathday...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.indica-france.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Album] Tuuliset Tienoot (2005)

Message par Wagnawok le Sam 24 Avr - 18:20

Toutes les traductions des chansons suivantes ont été réalisées par Magali avec l'aide des membres du forum finlandais/anglais

Vuorien Taa (Au-Delà Des Montagnes)

Est-ce que tes chaussures continuent à avancer, même si tes pieds ralentissent ?
Vers le froid village, où la liberté prend le pouvoir
Des cris de fantômes atteignent mes oreilles, me demandent de les suivre
Oserais-tu te relever et marcher en direction des montagnes ?

Je sais que tu as secrètement regardé le chemin vers les montagnes
Assoiffé par le faux sel de la séduction
Fixe le sombre point du plan usé
Dans tes rêves tu as entendu le chant de la vierge dans les montagnes

Refrain
Tu iras au-delà des montagnes, derrière tes pas se trouvent de sombres terres délaissées


Les jeunes filles de l’air marchent pieds nus au milieu de leurs voiles
Le vent empoigne et tire sur leur brillant ourlet
La traîtrise se cache derrière la beauté
Tu entends comme les sœurs du pêché chantent en cœur

Refrain x2

Ne reconnais-tu pas celui qui, comme toi, recherche la chance ?
La peur ne quitte jamais les traîtres
Je sais avec quelle simplicité on peut ouvrir les esprits
Je sais comment quelqu’un peut charmer les âmes avec une chanson

Pidä Kädestä (Prends Ma Main)

Il existe deux mondes, si différents
L’un est empli de lumière
Les prairies de l’autre ne sont jamais éclairées
Dans son domaine la nuit est infinie

Ils sont séparés par une rivière noire
Profonde comme l’infini
J’ai ressenti de la nostalgie pour celle-ci
Quand l’automne a envenimé mon âme

Et maintenant, sur le pont, faible et fragile
Je t’appelle à l’aide

Refrain
Prends ma main si mes jambes ne me portent plus
Porte-moi lorsque je m’effondre
Fais-moi voler de l’ombre à la lumière
Porte-moi sous l’égide de tes ailes
Puisque mon esprit est faible, esclave de la chance
Son temple est fragile et mince
Marcheras-tu avec moi sur ce pont
Ce matin et jusqu’au dernier des soirs ?


Je laisse les planches humides devant moi
La plupart d’entre elles sont déjà brisées
La montée des eaux recouvre les tombes des morts
Ma place est-elle parmi eux ?

Je ferme les yeux, je ne veux pas voir
Alors que je ne peux voir aucune autre rive
Ni sentir le sol sous mes pieds
Je marche d’un pas solitaire

Et maintenant, sur le pont, faible et fragile
Je t’appelle à l’aide

Refrain

Et quand le pont se balançait au gré du vent
Que j’étais déjà prête à abandonner
J’ai senti tes doigts agripper
Mon bras impuissant

Et lorsque les cordes de mon pont s’effondrèrent
Même à ce moment, tu ne m’as pas laissée

Prends ma main (x3)

Tuuliset Tienoot (Endroits Venteux)


Quelques endroits venteux gémissent
Ils appellent : viens, suis-moi
Les fleurs couvriront ton beau visage
Ainsi, ta peine sera invisible

Quelques endroits venteux hurlent
Hurlent comme le sol se noie
Ils appellent : viens, ma douce
Dans les bras de ta terre nourricière
Dans les bras de ta terre nourricière

Alors je resterais dans mon bois
Dans ces bras si doux
J’entends comme la terre rit
Quand autrefois mon bois a gelé
Profond, sombre,
Ainsi la nature garde un œil sur les enfants

As-tu entendu le son des vagues,
L’ancien berceau de la sagesse ?
Si tu ôtes cette maladresse inutile de ton esprit
Tu pourras sentir le vent
Tu peux sentir le vent

Dans les bras de ta terre nourricière
Dans les bras de ta terre nourricière

Lapsuuden Metsä (La Forêt De L’Enfance)

Yeux clos, le ronronnement d’un esprit libre
Les pensées perdues et orphelines errent
Où sont le château du passé, la forêt de l’enfance ?
J’essaye de crier à ceux que j’ai perdus, je ne les entends pas

Il y avait autrefois des champs dans lesquels les fées dansaient
Au crépuscule, fatigué de ta journée, tu pouvais les rejoindre
Les rossignols chantaient et les saules jouaient
Je connaissais le chemin exact pour m’y rendre

Refrain
Des champs de fraises
Et des portes rouillées laissées derrière soi
Quand mon destrier vole au-dessus de tout
Les marécages, les terres au fond de l’eau
Des sabots au galop frappent l’air
Oh comment pourrais-je retrouver
La vallée d’or
Il doit encore y avoir une place pour moi
L’enfant sur l’herbe est si libre

Maintenant le destrier est pris dans le marécage, il ne peut plus s’envoler
Les jours gris d’angoisse n’auraient pas dû emporter ses ailes
Je fais demi-tour, je dois rentrer chez moi les pieds humides
Loin, si loin des terres de mon enfance

Comment pourrais-je retourner aux terres englouties
Quand même mon cheval s’enfonce lentement dedans ?
Je n’ai plus foi en rien, ces rêves
Mes pieds fatigués ne peuvent m’emmener au-delà des marécages

Refrain

Galope, galope, galope mon destrier
Montre-moi le château, emporte-moi au-delà
Du sombre précipice
Retournons à la forêt de l’enfance
Cours

Galope, galope, galope mon destrier
Vole, saute au-dessus du précipice
Trouve ce chemin qui t’est familier

Refrain


Häkkilintu (Oiseau En Cage)

La cage était fermée
Nous croyions
Que sous son égide
Derrière un verrou de fer
Pouvait se cacher le bonheur

Derrière les lourdes portes
Nous avons emporté l’amour
J’ai tout de même entendu comment
La forêt résonne dans le vent
Elle résonne si silencieusement

Refrain
Ses chaînes
L’oiseau en cage ne chante qu’à propos d’elles
Je ne trouverai jamais la paix
Mon oiseau ne la trouvera jamais
Il n’aura jamais sa liberté


Autrefois j’ai prié pour que ; dans n’importe quel cas, je puisse
Retrouver ma nature et conquérir les personnes timides
Cela s’est produit et a été souhaité
Et la cage dorée s’est ouverte
De toi j’ai volé vers la liberté, au loin vers la liberté

Refrain

Sur le rebord de la fenêtre, je resterai au gré du vent
Dans la chaleur d’un feu je vois te vois, toi à l’oreille endormie
Je fais un vœu, viens à moi
Les étoiles dans le ciel ne sont pas visibles de ta cage

Refrain

Il n’aura jamais sa liberté (x2)

Varo (Prends Garde)

Cher enfant, voyage lentement
Prends soin de ne pas te cogner
Cher enfant, regarde de près
Les bêtes sur le chemin sont à ta poursuite
Elles veulent juste sucer ton sang
Elles n’ont pas leur propre vie
Elles peuvent ronger ton âme jusqu’à la fin
Et la jeter dans le vent

Cher enfant, où es-tu ?
Prends garde aux âmes humaines malhonnêtes
Cher enfants, fais attention
Tu ne peux pas croire ce que te disent les autres
Car beaucoup d’entre eux veulent en profiter
Se servir de toi et ensuite te repousser
Ne continue pas à blesser ton esprit
Sois juste prudent

Refrain
Prends garde à ce que ta volonté ne faiblisse pas
Ne sombre pas dans les illusions du sommeil
Car le monde fait tomber l’enfant
Qui vient d’apprendre à marcher


Cher enfant, tu as oublié les conseils
Tu as vendu ton âme au diable
Cher enfant, tu as oublié les conseils
Cela me fait tant de mal de voir tes blessures
Le temps ne les guérira pas
Tu dois vivre avec
Je regrette de n’avoir pas su te protéger du mal

Refrain x2


Niin Tuleni Teen (C’est Comme Ça Que Je Fais Mon Feu)

Je sais que dans l’obscurité
Les esprits rôdent
Non, non, je ne prendrais pas peur
Je sais, dans mon lit
Qu’un travail est fait pour les exorciser
Alors je peux m’endormir

Vienne ce qui peut faire pleurer
Je ne serais pas là, de toute façon

Refrain
Je tourne le dos à l’obscurité
Je fais partir le mal
Pourquoi ont-ils créé
Un fardeau si lourd de chagrin pour l’homme


Refrain 2
Je réfracte le charbon hors de mon chemin
Je le ferai jusqu’à ma liberté
Je les placerai sur une pile à brûler
C’est comme ça que je fais mon feu
Il éclaire ma nuit
C’est comme ça que je fais mon feu


Je sais qu’ici
Les loups rôdent dans les marécages
Hé, hé, tu ne peux pas m’attraper
Les morts marchent sur la voie publique
La faux se balance ici
Non, non, je n’y monterais jamais

Vienne ce qui peut me faire pleurer
Je ne serais pas là, de toute façon

Refrain

Refrain 2


Kummajaisten Joukko (Une Foule De Gens Étranges)

Les puissantes lumières embellissent
Elles feront rayonner les visages pâles
Elle sent quand la nuit l’étreint
Elle aime garder cela pour elle

Hésitante, elle touche du doigt
Croyant que les âmes se sont rencontrées
L’amour éternel tout près d’elle
Elle plie sous les coups en souriant

Refrain
Et quelqu’un pleure, pleure
« Vivre, c’est danser
Ce n’est rien d’autre qu’une fête
Une obscurité fidèle
Que les rayons du soleil n’atteindront pas »


Refrain 2
Alors ils pleurent, rient
Une foule de gens étranges
Chante à voix haute
« Hé, tu ne voudrais pas déjà les jeter dans le froid ! »


Ainsi les rues sont devenues silencieuses
Les derniers taxis sont partis
Elle continue de frapper aux portes
Si seulement elle pouvait se réchauffer pour un moment

Mais l’aube froide se lève
Elle voit la fête toucher à sa fin
Elle reste seule, le regard nostalgique
Attendant la prochaine nuit

Refrain


Refrain 2

Tu ne voudrais pas déjà les jeter dans le froid
Je veux prendre part à la dernière danse
Dans la beauté des vagues de lumière clignotantes
Tu ne voudrais pas déjà les jeter dans le froid
Je veux revenir au moment du tourbillon
Dans l’extase qui durera jusqu’à demain

Refrain

Refrain 2

Tu ne voudrais pas déjà les jeter dans le froid !

Refrain

Alors ils pleurent, rient
Le gang des monstres
Chantent à voix haute
Et prient :
« Ne les jette pas dans le froid ! »


Rannalla (Sur Le Rivage)

Un bateau prend le large, une jeune fille reste sur le rivage à pleurer
Celui qui s’éloigne
Son regard teinté de nostalgie est tourné vers le bateau qui vogue au loin
Vogue loin

Dans ses rêves, jamais elle n’aurait imaginé que son bien aimé serait réclamé
Par le chemin des vagues
L’esprit du voyageur, trop impatient peut-être
S’éloigne sur la haute mer

Refrain
Sur le rivage, la jeune fille attend son amour
Peut-être les tempêtes en mer le ramèneront-elles sur la côte
Mais jamais la jeune fille ne reverra son aimé
Quand seules les vagues peuvent le rendre heureux


Arrive l’hiver et la jeune fille trouve la mer gelée
L’eau est gelée
Le long de la glace un bateau ne peut pas atteindre le rivage
Alors elle réfléchit :

« Je percerai la glace pour tracer une route pour lui
Faire un chemin pour lui
Pour que l’eau glacée ne l’empêche pas d’avancer
Faire un chemin pour lui »

Refrain

Tracer une route dans la haute mer
Le chemin du retour pour son aimé
L’horizon nous emmène si loin
Et l’on ne retrouve plus jamais le rivage

Refrain

Dans ses rêves, la jeune fille attend son amour
Peut-être les tempêtes en mer le ramèneront-elles sur la côte
Mais la jeune fille ne reverra jamais son aimé
Quand seules les vagues peuvent le rendre heureux

Viimeinen Tanssi (La Dernière Danse)

Les derniers rayons du soleil sont tombés sur la terre
La chaîne des jours infinis a touché à sa fin

Mais elle est là, difficile à voir
Presque partie, il ne reste que sa lisière dorée

Refrain
Avec habileté, tu tresses une guirlande de tiges de blé
Comme une couronne qui ne bouge pas
Ton royaume est là, le pays des lacs
Cette froide vallée de voyageurs


Avec le livre de mes souvenirs
Je vais me demander
Comment, dans un conte de fées
Se déroule le voyage du genre humain

Mais il est ici, difficile à voir
Presque parti, il ne reste que sa lisière dorée

Refrain

Alors prends ton chargement et prends la route de la vallée
Va dans les sombres forêts emplies de terreur
Alors prends ton chargement et prends la route rugueuse
Juste cette fois, trouve le chemin jusqu’à chez toi

Les derniers rayons du soleil sont tombés sur la terre
Ils cèdent le passage au rythme silencieux
Entrent dans la dernière danse

Nuorallatanssija (Équilibriste)


Les contes sont juste des mots dans le vent
Une consolation au matin d’une fin
Chacun peut éloigner sa solitude
Grâce à la lumière d’un mot

Tu as raconté l’histoire d’un oiseau
Qui porte le monde en son cœur
Il soulève les faibles avec ses ailes
Et les emporte dans la clarté

Tu n’as pas à avoir peur, sur son dos
Car il t’emporte avec soin
Et te ramène chez toi

Refrain
Ici, les esprits dansent sur une lame de rasoir
Personne ne peut promettre que demain viendra
J’aimerais que tout le monde puisse rester
Ici un peu plus longtemps


Tu t’es excusé auprès de moi pour tes fausses histoires
Tu as vu qu’elles ne pouvaient consoler ton oiseau brisé par le chagrin

Puisque j’ai peur des ailes
Je ne veux pas partir maintenant
Même s’il me portait avec soin
Et me ramenait chez moi

Refrain

Comme un équilibriste je marche sur un fil
Je ferme les yeux sur mes peurs
Je crois les histoires de vie après la mort et je ne resterai pas seule sur terre
Je ne resterai pas sur terre

A présent, j’ai vu ma colombe, elle m’est venue en rêve la nuit dernière
Et j’ai ressenti la paix, l’amour
Je n’ai plus peur des ailes

Je peux désormais voler sans souci
Faire confiance à celui qui prend soin de mon âme
Il voyage avec soin
Et m’emmène loin de chez moi

Refrain

Comme un équilibriste je marche sur un fil
Je ferme les yeux sur mes peurs
Je crois les histoires de vie après la mort et je ne resterai pas seule sur terre
avatar
Wagnawok
Fondateur / Child of Frost

Messages : 1364
Localisation : Var
Humeur : One deathday...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.indica-france.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Album] Tuuliset Tienoot (2005)

Message par Heini Säisä le Jeu 19 Mai - 21:58

Nuorallatanssija c'est une de mes chansons préférés mais j'ai le CD sans bonus! Mad
avatar
Heini Säisä
Saalistaja

Messages : 219
Localisation : Mende (48)
Humeur : Complètement paumée...

Voir le profil de l'utilisateur http://the-iron-fey.forumgratuit.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Album] Tuuliset Tienoot (2005)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum