Interview de Denis GORIA

Aller en bas

Interview de Denis GORIA

Message par Pendulum le Sam 4 Déc - 18:33

Je tiens à Préciser que je ne suis pas à l'origine de cette Interview, réalisée par Indica-Fans.net.
La traduction est cependant de moi ^^

Et vous trouverez ici son MySpace.

Bonne Lecture à vous tous =)

Edit de Wag: Je vous rajoute la version anglaise et allemande

___________________________________
___________________________________


Commençant leur carrière internationale avec le vidéo promo de la chanson « Straight & Arrow », Indica a collaboré avec Denis Goria pour le tournage de cette vidéo.

Indica-Fans.net : Voudrais tu bien te présenter à nos lecteurs ?

Denis Goria : A la base, j’ai été formé pour la télévision et le cinéma, mais j’ai toujours étais obsédé par la photographie. J’ai commencé en tant que monteur (vidéo) (Merci à Denis Goria pour avoir fait remarqué la faute Razz ) et ensuite comme directeur de la photographie pour des chaines de TV et le cinéma. J’ai commencé ma carrière professionnelle il y a 6 ans. Ma carrière de photographe a commencé à devenir internationale avec le groupe suédois THE HELLACOPTERS , il y a 4 ans. Depuis que le business de la photo s'est rapproché de celui de la vidéo, je me suis tout naturellement tourné vers la réalisation de clip vidéo, et documentaires pour des maisons d’enregistrement. J’habitais en Finlande et désormais je passe mon temps entre la France et le Scandinavie. Ma collaboration avec le monde de la musique s’est fait avec des groupes tels que PAIN, HYPOCRISY, NIGHTWISH, NAKED, Fredrika Stahl, INDICA, TAROT, BABYWOODROSE, Medicine Ball Caravan, Guillaume Grand, AMORPHIS, Scar Symmetry, Silent Lane et beaucoup d’autres pour des photos promotionnelles d’album, des vidéos, des teaser et pub TV. Récemment je suis entré dans la grande famille des Photographes de Mode et modélisation.

I-F.net : Quand as-tu vu/remarqué/entendu Indica pour la première fois ?

Denis Goria : La première fois que j’ai vu Indica c’était à Londres pendant la tournée Européenne de Nightwish « Déjà vu Tour ». Je faisais la tournée avec Nightwish et les producteurs nous ont présentés mutuellement. Et le premier concert des filles que j’ai vu était à Londres. J’ai vraiment étais impressionné par leur performance. Rock, Epique et Glam, tout ce que j’aime !

I-F.net : Quelle était l’idée de base qui t’as inspiré pour la réalisation de la vidéo « S&A » ?

Denis Goria : Tout d’abord, S&A n’est pas un vrai clip vidéo. C’est plus une vidéo promotionnelle. Je ne me souviens plus exactement quand nous avons parlé pour faire une vidéo de cette chanson. Je me souviens seulement parler avec leur manager pour le rencontrer à Tokyo, puis qu’il accompagné Indica, car j’avais prévu d’y aller pour voir un groupe japonais. Puis jour avant de partir pour Tokyo, nous avons tous décidés de se servir de cette opportunité pour faire cette vidéo. Je n’ai eu ensuite que jours pour réfléchir à un synopsis, etc. Ensuite à Tokyo j’ai commencé à chercher différents endroits sympas et commençais à réfléchir sur ce que j’allais faire. J’ai pensé au film « Sex & the City » et voulais me servir de la ville comme personnage principale, puis j’ai changé l’élément principal en « Girls in the City ». Ce n’était pas vraiment l’idée principale, plutôt un concept ; les filles sont perdues dans les rues de la ville, et on filme d’une façon à faire ressentir les sentiments romantique et féérique.

I-F.net : Et toi aimes-tu personnellement la musique de Indica, et si oui as-tu une chanson préférée ?

Denis Goria : C’est difficile à dire, je suis plutôt branché dans les groupes « Old School » comme LED ZEP, Deep Purple, Black Sabbath, Creedence Clearwater revival, mais pour être honnête, écouté Indica est toujours un grand plaisir pour mes oreilles et pour mes yeux, Heini . . . . Heini joue de la basse avec une attitude punk et un peu old school ! Et elle est tellement douée pour aligner ses riffs. « Rock Heini » !

I-F.net : Qu’est qui t’as fait choisir Tokyo comme lieu de tournage ?

Denis Goria : Comme je l’ai déjà dit, Tokyo était une opportunité, pas vraiment un choix.

I-F.net : Y a-t-il eu des circonstances/événements drôles durant le tournage que tu aimerais partager avec nous ?


Denis Goria : Le tournage était un vrai chaos…car je suis très tardivement devenu une part du projet, pas de vrais idées, pas de concept, un budget minuscule, un petit équipement. Je devais m’adapter à la situation. Seulement la basse et la guitare étaient disponibles, c’est pour quoi on ne voit pas Sirkku, Laura et Jonsu jouer de leur instrument dans la vidéo. C’était nul pour moi de ne pas pouvoir montrer toute les filles jouer ensemble et aussi très difficile de faire en sorte de mettre un peu d’action. Pour le tournage dans la rue, je n’avais que 2 heures. Vous pouvez comprendre pourquoi le concept est si pauvre. Pareille pour la séquence de Jonsu dans le Taxi, j’ai passé 1 heure à chercher un conducteur prêt à nous laisser utiliser son taxi !! Aussi, la pluie a commencée à tomber pendant que les filles chantaient dans la rue !! C’est pourquoi on voit des gens courir dans la vidéo ! Étrange !! Ensuite pour la séquence dans l’hôtel (notre hôtel) cela m’a pris 2 heures de plus, les filles commençaient à devenir complètements folles et c’était plus intéressent de faire des blagues et de rigoler avec moi que de tourner cette séquence. Toutes les filles devaient dans un premier temps être seules, marchant dans le couloir et grâce à un procédé elles se retrouvent ensemble dans une atmosphère très fantomatique. Nous avions beaucoup de fun pendant cette période, que je garderais que pour moi ! Les filles riaient tellement ; un client de l’hôtel vint vers nous avec quelques insultes japonaises, car nous étions trop bruyants.
Ensuite, des lumières du couloir se sont cassées pendant le filmage et j’ai passé des journées à faire les réglages lumière sur les parties solo des filles pour que l’illusion soit parfaite. La séquence dans le métro fut encore plus chaotique, je n’ai vraiment pas eu de chance. Les policiers sont venus 1minute après le début du shooting pour me demander de partir. Mais je n’avais pas encore fini. Nous sommes partis, avons attendus 5 minutes dans un café et sommes revenus pour continuer de tourner. Bien évidemment les policiers sont revenus pour nous demander de partir. Ce que nous avons fait, nous sommes partis 10 minutes pus sommes revenus pour continuer, etc… et ce pendant une heure ! Mais je pense que les filles se sont amusées, à jouer à cache-cache avec les policiers ! Comme je le disais, un vrai chaos !!
Tourner la vidéo de Pain « Monkey Business », ou celle de Hypocrisy « Weed out the Weak » était beaucoup plus simple. Le pire souvenir sur un tournage fut sur celui de Scar Symmetry´s '”The iconocalst”. Nous tournions en Suède en extérieure, pendant l’hiver, avec une température de -35°C !! Croyez-moi !! C’était un enfer sur terre. Tout ce que j’avais prévu pour en faire une bonne vidéo était une perte de temps. Le matériel vidéo est tombé en panne à cette température, les mecs étaient e train de geler et nous n’avions pu filmer que 20 secondes de vidéos, séquences après séquences. J’avais 120 prises éditer, essayant de faire correspondre la lumière du jour sur chacune d’entre elles, puisqu’il n’y avait que 3 heures de soleil par jour !! Comme un jour normal, mais seulement pendant 3 heures ! UN ENFER !

I-F.net : Quelle est l’histoire derrière la vidéo de « S&A » ?

Denis Goria : L’histoire ?? Quelle histoire ?? Non je rigole ! Et bien se sont juste des filles perdues dans une grande ville qui fuient quelque chose ou qui cherchent quelque chose.

I-F.net : Les filles ont-elles apportées des idées pour la vidéo et si oui lesquelles ?


Denis Goria
: Non !! Elles n’ont pas eu le choix !! Elles sont ennuyantes et n’ont que des mauvaises idées ! Je rigole, petite blague pour Jonsu à propos de quelque chose qu’elle a dit sur moi dans une interview en France. Elles étaient adorables et sympas avec moi, et elles me laissaient faire tout ce que je voulais. La patience est le mot qui les qualifieraient le mieux. Vous savez, elles sont très professionnelles et font confiance au gens avec qui elles travaillent. Travailler avec Indica est toujours un vrai plaisir. Je les adore ! J’espère qu’elles auront le succès international qu’elles méritent !

I-F.net : Quelle est ton opinion sur la vidéo et sur la chanson « S&A » ?


Denis Goria : Et bien en considérant le procédé chaotique autour de cette vidéo, ce n’est pas si mal. Merci à Oscari (ingé son) pour son aide. La chanson est très prenante, je l’aime bien.

I-F.net : Que voudrais-tu dires aux fans de Indica ?

Denis Goria : J’espère que vous me pardonnerez pour cette vidéo ! haha je rigole. Je veux juste remercier tous les fans qui suivent Indica dans cette expérience internationale. J’ai rencontré beaucoup de fan dans le monde, et à chaque fois vous apportez de la joie pendant les concerts. Oops encore une chose importante : SVP si vous aimez Indica ne téléchargez pas leur musique illégalement. C’est vraiment mauvais pour le marché de ma musique et à chaque fois que vous téléchargez illégalement, c’est comme si vous voliez Indica !! Et le plus vous les voulez, le moins d’argent elles auront pour faire un prochain magnifique album. Et cela est de même pour d’autres groupes. Il est important de savoir que la musique sur le web n’est pas gratuite. Pensez à la quantité énorme d’argent qui est nécessaire pour faire et promouvoir un album. Indica vous aime, montré votre amour pour Indica en retour. Respectez la création et l’art !

Viva Indica Fans !!




Dernière édition par Pendulum le Lun 6 Déc - 3:42, édité 2 fois

_________________
Don't give me love, don't give me faith
Wisdom nor pride, give innocence instead
Don't give me love, I've had my share
Beauty nor rest, give me truth instead

Nightwish - The Crow, The Owl And The Dove
avatar
Pendulum
Admin forum/Ikävänkantaja

Messages : 775
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Denis GORIA

Message par Wagnawok le Sam 4 Déc - 22:58

Ah bah j'étais en train de bosser dessus (entre autres choses), tu m'as devancé, c'est cool, merci beaucoup!

Vous pouvez retrouver les photos du clip que Denis nous avez montré en exclu sur ce sujet Content

_________________
Teach me passion for I fear it`s gone
Show me love, hold the lorn
So much more I wanted to give to the ones who love me
I`m sorry
Time will tell (this bitter farewell)
I live no more to shame nor me nor you

And you... I wish I didn`t feel for you anymore...



Last Fm
avatar
Wagnawok
Fondateur / Child of Frost

Messages : 1364
Localisation : Var
Humeur : One deathday...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.indica-france.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Denis GORIA

Message par Pendulum le Dim 5 Déc - 14:35

Oups désolé ^^'
Néanmoins de rien =D

_________________
Don't give me love, don't give me faith
Wisdom nor pride, give innocence instead
Don't give me love, I've had my share
Beauty nor rest, give me truth instead

Nightwish - The Crow, The Owl And The Dove
avatar
Pendulum
Admin forum/Ikävänkantaja

Messages : 775
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Denis GORIA

Message par Kukka oranssi le Dim 5 Déc - 15:08

Merci pour la traduction Content
avatar
Kukka oranssi
Mykkä

Messages : 17
Localisation : Reims
Humeur : se remémore cette belle soirée :)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Denis GORIA

Message par INDICA forever le Dim 5 Déc - 15:09

oui merci pour la trad' Very Happy
avatar
INDICA forever
A Way Away

Messages : 364
Localisation : Angoulême (16)

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/Jenny-Indicas-guitarist/1115755755

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Denis GORIA

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum